GALE


GALE
GALE

GALE

Parasitose humaine, la gale est due à un acarien: Sarcoptes scabiei . La femelle creuse un sillon dans la couche cornée de l’épiderme de la peau de son hôte. Elle y est fécondée puis pond ses œufs dans une logette située à l’extrémité de ce sillon. Après un stade larvaire, l’animal parvient à l’âge adulte.

La contamination, habituellement directe, a lieu, la plupart du temps, «à la faveur d’un contact nocturne et prolongé». La contamination indirecte par la literie ou par les vêtements est plus rare. La maladie procède par épidémies d’apparition cyclique: elle avait presque disparu d’Europe occidentale après l’épidémie de la Seconde Guerre mondiale mais elle y a réapparu depuis 1964.

En clinique, le signe d’alarme est le prurit, surtout nocturne ou vespéral, atteignant d’abord les doigts, les poignets, les fesses, se généralisant ensuite, tout en respectant la face et le cou, et prédominant sur les surfaces antérieures du corps.

L’éruption est à rechercher électivement aux espaces interdigitaux, à la face antérieure des poignets, au bord antérieur des aisselles, aux plis sous-fessiers, chez la femme aux aréoles des seins, chez l’enfant au pourtour des chevilles, chez le nourrisson à la plante des pieds. Chez l’homme, le gland et le fourreau de la verge peuvent être le siège d’une papule infiltrée et prurigineuse posant des diagnostics nombreux et notamment celui de chancre syphilitique. Le diagnostic clinique repose sur la découverte du signe de certitude: le sillon, mince ligne grisâtre, sinueuse, de 2 à 15 millimètres, légèrement saillant et terminé à l’une de ses extrémités par une élevure blanchâtre (l’éminence acarienne). Un autre élément, également caractéristique mais non pathognomonique, de la taille d’une tête d’épingle arrondie, saillante, cristalline, siège aux faces latérales des doigts: c’est la «vésicule perlée».

À ces éléments particuliers s’associent, en proportions variables selon les sujets, des stries de grattage, des lésions infectieuses: folliculites, furoncles, lymphangite, ou réactionnelles: prurigo, eczéma. Tous ces éléments éruptifs peuvent faire à peu près défaut dans la «gale des gens propres», d’un diagnostic particulièrement difficile que seule vient affirmer dans certains cas l’épreuve thérapeutique.

Dans tous les cas, un bon élément d’appoint est la présence de prurit dans l’entourage du malade (signe du conjoint). Non traitée, la gale persiste indéfiniment. Le traitement qui succèdera à un nettoyage complet de la peau du sujet fait essentiellement appel à des applications soigneuses d’une solution alcoolique de benzoate de benzyle ou à l’hexacyclohexane qui ont supplanté les traitements anciens (frotte).

Tous les sujets cohabitants devront être traités en même temps, qu’ils soient ou non atteints. La literie et les vêtements seront désinfectés. En cas d’infection importante, le traitement spécifique ne sera entrepris qu’après la réussite d’une thérapeutique anti-infectieuse préalable.

En cas de reprise du prurit, il conviendra de distinguer l’irritation due au médicament, la rechute d’une gale non correctement traitée ou le «prurit mnémogène», qui peut persister parfois longtemps chez le sujet guéri sur terrain névropathique.

Une forme particulière dite «gale norvégienne» se caractérise par l’apparition de squames et de croûtes extrêmement prurigineuses où le microscope découvre de nombreux acares. Contagieuse au plus haut degré, cette forme s’étend à tout l’entourage du malade, notamment au personnel soignant.

gale [ gal ] n. f.
• 1508; var. de galle
I
1Maladie cutanée contagieuse, très prurigineuse, due à un acarien parasite, le sarcopte, qui creuse sous l'épiderme des sillons ayant l'aspect de fines lignes grisâtres. Avoir la gale ( galeux) . Par ext. Dermatose prurigineuse d'autre origine. Gale du ciment, du nickel.
Loc. fig. Méchant, mauvais comme la gale. Ne pas avoir la gale : être sain, fréquentable.
2Vétér. Maladie cutanée contagieuse des animaux, produite par des acariens.
3Bot. Maladie cryptogamique provoquant des pustules sur les tissus végétaux. La gale de la pomme de terre.
IIUne gale, personne méchante, haïssable. ⇒ peste, teigne. « Je suis une gale, une peste » (Sartre). ⊗ HOM. Gal, galle.

gale nom féminin (de galle 1) Maladie cutanée contagieuse, déterminée chez l'homme et chez les animaux par la présence sous la peau d'un acarien. Familier. Personne très médisante, méchante. Maladie des végétaux provoquant des pustules à la surface de la plante. Défaut superficiel local dans une pièce de fonderie, sous forme d'une surépaisseur rugueuse, mélange de sable et de métal fondu. ● gale (citations) nom féminin (de galle 1) Isidore Ducasse dit le comte de Lautréamont Montevideo 1846-Paris 1870 Toi, jeune homme, ne te désespère point ; car tu as un ami dans le vampire, malgré ton opinion contraire. En comptant l'acarus sarcopte qui produit la gale, tu auras deux amis ! Chants de Maldoror gale (difficultés) nom féminin (de galle 1) Orthographe et sens Ne pas confondre ces deux noms. 1. Gale (avec un seul l) = maladie de peau causée par un petit parasite. 2. Galle (avec deux l) = excroissance produite par les végétaux sous l'action de parasites. ● gale (expressions) nom féminin (de galle 1) Méchant, mauvais comme la gale, très méchant. Familier. N'avoir pas la gale, être sain ou être fréquentable. Gale auriculaire, synonyme de otacariose. Gale folliculaire ou démodécique, synonyme de démodécie. Gale filarienne, synonyme de craw-craw. Gale professionnelle, nom usuel de dermatoses qui ressemblent à la gale, mais n'ont pas la même origine. (Ce sont en général des eczémas de contact provoqués notamment par le ciment et le nickel.) ● gale (homonymes) nom féminin (de galle 1) gal nom masculin galle nom féminin galle nom masculingale (synonymes) nom féminin (de galle 1) Gale auriculaire
Synonymes :
Gale folliculaire ou démodécique
Synonymes :
- démodécie
Gale filarienne
Synonymes :

gale
n. f. (Maurice) Perche permettant de faire évoluer une barque en eau peu profonde.
————————
gale
n. f.
d1./d Maladie cutanée due à un acarien (Sarcoptes scabiei, ou sarcopte), caractérisée par une lésion spécifique (sillon) et une vive démangeaison.
|| Gale du ciment: dermatose professionnelle des ouvriers cimentiers, caractérisée par des papules et un prurit.
|| Gale filarienne: dermatose parasitaire, observée en Afrique (craw-craw), due à une filaire (Onchocerca volvulus).
|| Gale bédouine: bourbouille.
d2./d Loc. fig., Fam. Mauvais comme la gale, comme une gale: très méchant.
d3./d (Québec) Croûte (d'une plaie). Bébé qui gratte une gale.

⇒GALE, subst. fém.
PATHOLOGIE
A. — [Chez l'homme et chez l'animal]
1. Affection cutanée contagieuse due à un parasite de l'ordre des Acariens et provoquant des démangeaisons. Gale humide, sèche; avoir la gale :
THÉRÈSE. — Rien n'est ta faute! Tu n'as jamais été malade non plus, j'en suis sûre. Moi, j'ai eu des croûtes, la gale, la gourme, toutes les maladies des pauvres...
ANOUILH, Sauv., 1938, II, p. 209.
En partic. Gale des épiciers. Éruption cutanée provoquée par le contact avec des produits alimentaires infestés par un acarien (cf. MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 307).
2. P. méton. Vésicule, ensemble de vésicules propres à cette maladie. À quelques jours de là, il se trouve couvert d'une gale très maligne (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 96).
P. métaph. Il faut se gratter le cœur de temps en temps avec un peu de souffrance pour que toute la gale en tombe (FLAUB., Corresp., 1839, p. 47).
3. P. anal. Dermatose ressemblant à la gale mais d'origine différente. Gale du ciment, des céréales. (Ds dict. gén.).
Gale bédouine. Dermatose propre aux pays chauds (cf. GARNIER-DEL. 1958).
4. Expr. fam.
a) Ne pas avoir la gale aux dents. Avoir bon appétit, manger beaucoup. Dans sa maison (...) trois drôles qui tendaient le bec, qui n'avaient pas la gale aux dents (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 169).
b) Ne pas avoir la gale. Ne pas avoir de maladie contagieuse, repoussante; pouvoir être approché sans crainte. (Ds ROB., Lar. Lang. fr., DUB.).
c) [Le suj. du verbe être, exprimé ou sous-entendu, désigne une pers., parfois un animal] (Être) mauvais(e)/méchant(e)/ comme la/une gale. (Être) très méchant(e). Moi, je suis mauvaise comme la gale, dit Gisette (GONCOURT, Journal, 1863, p. 1252).
P. ell. Mauvaise gale. La petite gale avait essayé plusieurs fois de se faufiler à Paris (VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 311). La princesse Christian en parlait ouvertement, mais c'est une gale (PROUST, Temps retr., 1922, p. 787).
Rem. On relève chez E. et J. de Goncourt un emploi adj. du subst. Mme de Banville est bien trop gale pour être capable de cette innocence! (Journal, 1887, p. 669).
B. — [Pour les végétaux] Maladie cryptogamique caractérisée par des pustules à la surface externe d'une plante, en particulier du tubercule de pomme de terre (cf. HUSSON 1970, v. aussi galle1).
Prononc. et Orth. : [gal]. Ds Ac. dep. 1694. Homon. galle. Étymol. et Hist. 1508 [date de l'impression] gale (ELOY D'AMERVAL, Diablerie, éd. Ch. Ward, 1846 : Que dieu te doint... la gale et la roigne); 1539 galle (R. Est. ds DG). Gale, forme spécialisée au XVIIe s. comme terme de pathol., var. orth. de galle, cf. FEW t. 4, p. 33a et 34b. Fréq. abs. littér. : 122. Bbg. QUEM. DDL t. 2, 10, 13. - THURNEYSEN 1884, p. 100. - WALT. 1885, p. 72.

gale [gal] n. f.
ÉTYM. 1508; jale « excroissance cornée de l'épiderme; 1. rogne », v. 1160; var. de 1. galle ou déverbal de 1. galer (selon Guiraud; cf. gratter, gratte).
1 Maladie contagieuse, très prurigineuse, dont l'agent est un parasite animal, l'ascarus de la gale ou sarcopte, qui creuse sous l'épiderme des sillons ayant l'aspect de fines lignes grisâtres.Syn. (didact. et vieilli) : psore. || Noms populaires de la gale. Grattelle, rogne. || Avoir, attraper, contracter la gale. || Démangeaisons (cit. 1), prurit de la gale. || Lésion spécifique de la gale. Sillon. || Remèdes contre la gale. Antipsorique, psorique. || Emploi du soufre dans le traitement de la gale. || La scabieuse était censée guérir la gale.
1 Mon remède guérit, par sa rare excellence,
Plus de maux qu'on n'en peut nombrer dans tout un an (…)
La gale (…) la fièvre, la peste, la goutte (…)
Molière, l'Amour médecin, II, 7.
2 (…) dans des auberges sales, ils attrapèrent la gale et des poux.
A. Maurois, Vie de G. Sand, I, III.
Par ext. Affection cutanée accompagnée de fortes démangeaisons. Scabieux. || Gale bédouine. Miliaire.(1550). Vx. || Gale d'Espagne, la syphilis.Gale blanche.
tableau Principales maladies et affections.
Loc. (1807, in D. D. L.). Fig. et fam. Méchant, mauvais comme la gale.
2.1 — Moi, je suis mauvaise comme la gale ! s'écrie Gisette.
— Tu es priée, dit Dennery, de ne pas calomnier la gale !
Ed. et J. de Goncourt, Journal, t. II, p. 81.
3 (…) je n'ai que moi. Je suis une gale, une peste : les gens d'ici te le diront. Je n'ai pas d'amies.
Sartre, les Mouches, I, 4.
Loc. fam. (Vieilli). N'avoir pas la gale : être sain. || Tu peux boire dans mon verre, je n'ai pas la gale. — ☑ N'avoir pas la gale aux dents : être doué d'un robuste appétit.
4 (…) trois drôles qui tendaient le bec, qui n'avaient pas la gale aux dents.
M. Genevoix, Raboliot, II, V.
2 Vétér. Maladie cutanée et contagieuse des animaux, produite par des acariens. || Gale de l'encolure du cheval, du dos du chien. Rouvieux. || Gale du museau des moutons. Bouquet. || Gale du bœuf, du lapin, du chat. || Épizootie de gale.
3 Bot. Maladie des végétaux due à des bactéries ou à des champignons, et caractérisée par des protubérances, ou galles (1. Galle), sur l'écorce, les feuilles, les fruits. || Gale de l'écorce des arbres. Teigne. || Gale noirâtre, fuligineuse (→ Accrocher, cit. 10).
Par anal. || Gale du ciment, du nickel.
DÉR. 1. Galer, galeux.
HOM. Gal, 1. galle, 2. galle; formes des v. 1. galer, 2. galer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gale — ist der Name folgender Orte: Galepsos (Chalkidike), antiker Ort auf der Halbinsel Chalkidike, Griechenland in den Vereinigten Staaten: Gale (Idaho) Gale (Illinois) Gale (Indiana) Gale (Kalifornien) Gale (New York) Gale (Pennsylvania) Gale (West… …   Deutsch Wikipedia

  • gale — GALE. s. f. Especes de pustulles qui viennent sur la peau, & qui sont ordinairement accompagnées de demangeaison. Grosse gale. gale seche. gale de chien. vieille gale. donner la gale à quelqu un. prendre, gagner la gale …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Gale — (g[=a]l), n. [Prob. of Scand. origin; cf. Dan. gal furious, Icel. galinn, cf. Icel. gala to sing, AS. galan to sing, Icel. galdr song, witchcraft, AS. galdor charm, sorcery, E. nightingale; also, Icel. gj[=o]la gust of wind, gola breeze. Cf.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gale's — is a UK brand of Honey and Lemon curd, marketed by Premier Foods. History The brand was first produced in 1919 in London. Advertising A jingle used to advertise the honey was: Gales, Gales pass the honey please, think about the honey, think about …   Wikipedia

  • galė — galė̃ sf. (4) [K] galia, jėga: Dirbk, kiek išneša galė rš. Nebuvo nei galės, nei valės S.Dauk. Lapės kalba teip patiko varnai, jog ji, išplėtusi kakarinę, sukrankė iš visos galės (ps.) Blv. Jis turi didelę gãlę Žlb. Galė̃s nėra šulinį įsitaisyti …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • Gale — Gale, v. i. [AS. galan. See 1st {Gale}.] To sing. [Obs.] Can he cry and gale. Court of Love. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gale — Gale, n. [AS. gagel, akin to D. gagel.] (Bot.) A plant of the genus {Myrica}, growing in wet places, and strongly resembling the bayberry. The sweet gale ({Myrica Gale}) is found both in Europe and in America. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • gale — [geıl] n [Date: 1500 1600; Origin: Perhaps from Norwegian galen bad ] 1.) a very strong wind ▪ a severe gale. it s blowing a gale BrE (=it s very windy) 2.) a gale/gales of laughter a sudden loud sound of laughter …   Dictionary of contemporary English

  • Gale — Gale, n. [OE. gal. See {Gale} wind.] A song or story. [Obs.] Toone. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gale — Gale, n. [Cf. {Gabel}.] The payment of a rent or annuity. [Eng.] Mozley & W. [1913 Webster] {Gale day}, the day on which rent or interest is due. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English